La Saint-Vincent Tournante des Côtes-de-Nuits-Villages

La Saint-Vincent Tournante des Côtes-de-Nuits-Villages

A short Documentary about the traditional Burgundian festival /Un court-métrage Documentaire sur la traditionnelle fête viticole de Bourgogne.

Runtime/durée: 24 minutes
Format: 1080 full HD color
Language/Langue: French (available with English Subtitle) – Francais (disponible avec sous-titre Anglais)

Synopsis

Shot entirely during an annual two-day wine festival that dates back to the middle ages, this documentary takes you to the 900-person village of Corgoloin in Burgundy, and shows how the people of this small village unite to create a festival and welcome more than 20,000 visitors to celebrate the patron saint of winemakers: Saint Vincent.

Director’s Statement:

Making this film was an incredible experience. Born and raised in Burgundy (France), I already knew about this festival as a visitor, but I had never realized how a small village such as Corgoloin could come together and unite to create such a wonderful event. Each person involved in the festival (which was every resident of the village) was amazing; each one we interviewed was so passionate and proud of what they had accomplished for this event; they all knew that the 2011 St. Vincent Tournante would be a success.

Personally, I initially thought it would be very challenging to produce this film, as there was little time to prepare when we finally got the green light to film, just a month before the festival. With no budget and living in New York City (3,400 kilometers away), the task seemed impossible. But with the help of the president of the festival committee, Damien, who pointed us in the right direction, introduced us to the right people, and made everything easier for our crew, everything started to come together like a puzzle – a giant puzzle. In terms of the crew, we were only four on location, each one of us with a video camera or two, running all over the town of Corgoloin, trying to shoot every inch of the festival. Those two days were very long, but the enthusiasm of the village lifted us up, and by the end of the day, we were happily raising a glass of Côtes-de-Nuits-Villages.

In conclusion, I want to thank my crew – Whitney, Thomas and Raphael – as well as everyone involved in the making of this film, the entire village of Corgoloin, the winemakers, and the Confrérie des Chevaliers du Tastevin.

Marcarthur Baralla

Synopsis

Ce documentaire vous conduit à Corgoloin, village de 900 habitants, qui a accueilli en Janvier 2011, avec plus de 20,000 visiteurs, un événement dont l’origine remonte au Moyen-Âge pour fêter et célébrer le Saint Patron des vignerons: St Vincent. Ce documentaire retrace ici les 2 jours de fête.

Déclaration du Realisateur:

La réalisation de ce film fut une grande expérience pour moi. Originaire de Bourgogne, la St Vincent Tournante est une fête emblématique pour tous les Bourguignons, toutefois derrière la tradition se cachent des moyens colossaux à mettre en oeuvre pour qu’un petit village tel que Corgoloin puisse créer et accueillir un si grand évènement. C’est dans ce contexte qu’armé de mon savoir-faire et d’une envie débordante de connaître les rouages d’une telle festivité, mais aussi de faire partager la culture Bourguignone, que je me suis rendu à CORGOLOIN en 2011.

J’ai été touché par ce village mué par la même passion durant des mois afin d’édifier cette célébration pour la rendre mémorable, les Corgolinois ont d’ailleurs relevé le défi brillamment. Devant nos caméras, chaque personne filmée dégageait passion et fierté du travail réalisé.

Personnellement, je pensais que la réalisation serait insurmontable. Nous n’avions qu’un mois de préparation avant l’évènement et un budget restreint. Ce film n’aurait pas pu voir le jour sans l’aide de Damien, le Président de comité de la fête, qui nous a beaucoup aidé en nous orientant vers les bonnes personnes, facilitant ainsi le travail engagé par mon équipe et moi même.

Ah oui, l’équipe ! Nous étions seulement quatre à Corgoloin, tous munis d’une caméra, voire même deux pour certains, parcourant tout le village pour en capturer chaque instant. Ces deux jours de fête furent intenses pour nous, mais l’enthousiasme des Corgolinois fut communicatif. Par ailleurs, finir les journées avec un bon verre de Côtes-de-Nuits- Villages est toujours agréable.

Au final, j’aimerais remercier toutes les personnes qui ont contribué à la réalisation de ce film, ma petite équipe de tournage: Whitney, Thomas et Raphael ainsi que le village de Corgoloin, ces vignerons et bien sûr la Confrérie des Chevaliers du Tastevin.

Marcarthur Baralla